Dychollin

De NetoWiki.

Dychollin (22 juillet 1986), Simon Gadoury de son vrai nom, natif du Québec (Canada), est un créateur de sagas mp3 ainsi qu'un acteur dans diverses sagas mp3.

Sommaire

Parcours sagasphérique

Antécédents créatifs (1986 - 2001)

Dychollin est depuis tout jeune porté à la créativité. Déjà à 7 ans, il s'amusait à créer ses propres bande-dessinées au crayon à mine: Pix le Serpent, Attaques Spatiales, Aquaquest, Les Joyaux Mauves, Paul Tronc, et quelques autres. Toujours dans son plus jeune âge, Dychollin est également passé par l'enregistrement sur cassette: Il jouait les animateurs, les interviewers et les interviewés, sans compter les chansons à la bouche. Il est aussi passé par la vidéo sur un caméscope pour enfants en noir et blanc: Dychollin avait intitulé sa série humoristique "Drôles de Rigolos" avec sa mascotte Tiko le petit koala en peluche, mascotte dont Dychollin regrette de ne plus réussir à refaire la voix, depuis que la sienne a mué. Un peu plus tard, durant son adolescence, Dychollin s'est penché sur l'écriture. Il avait alors commencé un manuscrit intitulé La Dernière Ère (qui repose toujours non loin de lui car il lui arrive de poursuivre l'écriture encore aujourd'hui). Il n'est donc pas surprenant que Dychollin ait eu l'envie de faire partager son imagination à une communauté facile d'accès et accueillante comme la sagasphère.

Découverte des Sagas MP3 (2002 - Nov.05)

C'est par un ami qui avait un cousin qui avait le chic pour dégoter des trucs que Dychollin entendit pour la première fois une saga mp3, les 8 premiers et seuls épisodes du Donjon de Naheulbeuk à ce moment-là. Ce n'est que quelques années plus tard, en 2004, que Dychollin se fait proposer d'écouter les Aventuriers du NHL2987 Survivaure. Ayant rapidement fait le tour avec les quelques 6 épisodes (7 si l'on compte l'épisode 5 et demi) disponibles alors, Dychollin fouille le site de Knarf pour y trouver une liste de sagas mp3 à découvrir et un lien vers leur site respectif. Dychollin est à ce moment devenu sagavore. Étant toujours en besoin de défoulement créatif, Dychollin a tout de suite vu en la Saga MP3 un énorme potentiel créatif. Voyant que des amateurs, même plus jeunes que lui, arrivaient à créer des sagas mp3 plutôt intéressantes, Dychollin se rend compte que cette plateforme créative lui est accessible. Fortement inspiré par Reflets d'Acide et les sagas du Démon du Rire, Dychollin se met doucement à l'écriture de quelques scénarios.

Créateur de Saga MP3 (Déc. 05 - Juin 06)

D'abord attiré par le côté un peu plus amateur des sagas de Durendal, dû peut-être à son jeune âge comparé aux autres créateurs notoires de l'époque, Dychollin se lança dans ses propres sagas en les annonçant sur le forum du Démon du Rire. C'est à ce moment, vers la fin 2005 et début 2006, que naquirent Yark le Laid, Supremum (toute première version), Les Joyaux Mauves et un peu plus tard Fool Metal Alcoholic. Un fait amusant qui entoura Fool Metal Alcoholic est que Durendal avait évoqué la possibilité de faire lui-même une parodie de FullMetal Alchemist un peu avant la sortie de l'épisode 1. À peu près au même moment, Dychollin découvrit les Productions Wilhelm Simson, un site de référencement de sagas, et l'Antre du MP3, un forum sur la sagasphère. Malheureusement, les deux ne durèrent pas indéfiniment et leur fermeture amena progressivement Dychollin à arrêter ses sagas par manque de retours et donc de motivation.

Le Retour (Nov.06 - Juin 07)

Un doublé d'événements eut cependant pour effet de remotiver Dychollin près d'un an plus tard. En premier lieu, Dychollin se repolongea dans l'écoute de ses mp3 avec un petit soupçon de nostalgie pendant un banal trajet de bus durant une bonne heure. En second lieu, il tomba par hasard sur le forum d'Adoprixtoxis un beau jour et y aperçut un certain CDPN, le Clan Des Passagers Nocturnes, qui commençait la création de HardMetal Alchemist. Il vit alors qu'un certain PeQu Ze PolaQ, ancien membre très actif de l'Antre du MP3, faisait alors allusion à Fool Metal Alcoholic sur le topic de leur saga, comme quoi une parodie de ce manga existait déjà. En faisant un tour sur le forum fantôme (Antre du MP3), Dychollin découvrit l'existence de Netophonix. Dychollin était relancé sur un forum qui permettait d'avoir quelques retours même pour les moins "grands". C'est ainsi que naquirent Supremum (version actuelle) et Starcraft : Le bâtiment des étoiles avec une motivation renouvelée.

Critiques (Juil. 2007 - Mai 08)

Les retours n'était pas encore tout à fait satisfaisants pour Dychollin. Il tenta donc de sensibiliser le Netophonix à son cas en s'adressant à la communauté sur une question qui l'inquiétait: L'accent québécois gêne-t-il, voire rebute-t-il les gens à écouter attentivement ses sagas? Est-ce la raison pour laquelle Dychollin n'a que peu de retours? Les habitués du forum lui indiquèrent en premier lieu qu'il ne fallait pas s'inquiéter pour cela. Les créateurs ayant peu de renommée ne peuvent pas espérer capter la curiosité de tout le monde du premier coup. Finalement, cette intervention eut quand même pour effet d'attirer l'attention de quelques nouveaux auditeurs qui firent part de leurs impressions. D'abord, on critiquait beaucoup Dychollyn pour l'utilisation de thèmes durs et délicats qui ne sont pas adéquats pour de plus jeunes auditeurs, ainsi que pour les erreurs classiques et fréquentes chez les nouveaux créateurs. Dychollin était perplexe. Contrairement à son impression, l'accent de son pays d'origine n'était pas un problème pour tous, mais il semblait par contre que l'effort que faisait Dychollin pour ne pas trop le laisser transparaître était plus dérangeant. S'ensuivit plusieurs critiques sévères mais justes sur Dychollin qui l'entraînèrent dans un peu plus de perplexité: Tenir compte des avis d'une ou deux personnes ou garder le plaisir de créer comme il lui plaisait ? Il en était à se demander si quand les gens cherchent quelque chose pour se marrer, ils essaient de comprendre l'essence de l'histoire ? Dychollin tenta progressivement de faire une fusion des deux pour se rendre compte qu'en visant un peu plus de qualité aux oreilles de gens extérieurs, ainsi qu'aux siennes a posteriori, on prend plus de plaisir qu'imaginé avec le résultat qui n'en devenait que plus à l'image de ce que le créateur imaginait de sa création. Cette simple constatation amena Dychollin à réfléchir sur ses méthodes et à ne plus se contenter de ne retranscrire que le simple texte à ses créations audio, mais envisager l'émotion, le jeu d'acteur, la mise en scène, etc.

Absurdisium (Juin 08 - Nov. 08)

Une idée toute fraîche fit irruption chez Diwan : le coucours de la Saga de l'été, qu'il développa sur le forum de Netophonix. Dans l'optique que l'on arrive à un résultat bien plus satisfaisant en se reposant sur un avis extérieur, le fait d'être en quelque sorte évalué sur différents aspects de la création apporta une certaine motivation à Dychollin qui y voyait une nouvelle manière de surpasser ses capacités sous l'ambiance d'une compétition saine. Sans vouloir à tout prix remporter quelque chose, Dychollin se prépara tout de même à mettre les chances de son côté sur tous les aspects évalués. Pour le concours, Dychollin créa Absurdisium. Sa saga remporta le titre de la meilleure saga de l'été ainsi qu'un ex-aequo pour la meilleure ambiance. Avec ces résultats, Dychollin pouvait constater un peu mieux ce qu'il devait encore améliorer bien que le titre ultime était tout de même signe d'un bon résultat global.

Faire ses Preuves (Déc. 08 - Mai 09)

Dychollin se lança par la suite sur une première parution des CriDychoDio, des monos servant à critiquer et à parodier légèrement une saga spécifique. Sur une base bimensuelle, c'est-à-dire tous les deux mois, trois CriDychoDio virent le jour dont la dernière pour mars 2009, sortie en avril. Les commentaires était favorables mais peu nombreux. Entretemps, Dychollin entreprit également la conception du son mono de Noël, Dycho-Noël. Sa formule spéciale ayant connu un succès déjà plus important, Dychollin était bien encouragé. Peu de temps après, avec le 10ème épisode de sa saga Supremum - Les Chroniques de Nede, Dychollin terminait enfin le premier opus de sa série, en sortant pour l'occasion l'épisode le 31 décembre et en clôturant l'année 2008 sur une note particulière. Plusieurs en sont venus à considérer cet épisode comme "celui qui fait de Supremum une bonne saga". La réalisation d'Absurdisium n'y était pas pour rien, elle avait amené Dychollin à faire un certain progrès. Durant la même période se préparait la suite de cet opus, L'Aube du Chaos, qui, encore au stade de recrutement d'acteurs, semblait attirer un intérêt peu négligeable auprès des gens du Netophonix. Le projet avançant très lentement, Dychollin fut pris d'une envie de donner une suite à Absurdisium. Le premier épisode d'Absurdisium 2 rencontra un succès à la hauteur du premier opus. En collaboration avec Squill, Dychollin sortit par après plusieurs monos et sketchs audio farfelus, dont celui qui aura peut-être fait le plus parler, La rétrospective 2008, Bonus du Journal de MacP3.

Déclic (Juin 09)

Dans la vie, il faut oser dira-t-on. Dychollin osa donc. Il osa participer au numéro 3 du Top of the MP3 avec un coup de gueule fortement orchestré et profondément teinté de son accent québécois pur. Pour couronner le tout, ce numéro était une spéciale diffusée en live sur les ondes de SynopsLive, la première webradio de la sagasphère. Ce sketch fut très bien accueilli et s'en suivit par la suite un certain respect de l'auteur. Dychollin remarqua par la même occasion que la communauté prononçait de mieux en mieux son pseudonyme tout de même particulier, signe d'une certaine reconnaissance de son identité. "L'accent d'or" de Dychollin vint intéresser quelques créateurs pour des rôles dans leurs sagas, dont notamment Aspic pour Tarentule Platinome.

SOC et SL55 (Juin 09 - Août 09)

Encore vu comme le détenteur du titre de l'année 2008, plusieurs personnes approchèrent Dychollin pour lui demander s'il comptait récidiver. Après mûres réflexions, il en vint à participer avec une autre approche, la satire. Les Avant-Tu-Riais de la SOCQATOA venaient de naître. L'accueil fut très positif sur le Netophonix. Et alors que, dans la même période, Dychollin commençait à s'intéresser à la Chatroom Netophonix, il put se rendre compte du côté "culte" que la saga venait de générer. Ce ne fut que peu de temps après que l'équipe de SynopsLive invita Dychollin à l'émission SL55, précédée par l'invitation à une toute nouvelle émission intitulée Playlist, diffusée quelques heures avant. Il serait faux de dire que pour un créateur qui avait commencé aussi bas que Dychollin, cette invitation n'était pas une fleur directe à son "égo d'artiste".

CAHOTICA (Sep. 09)

En début d'automne parut la bande-annonce de CAHOTICA avec Dychollin au mixage. À l'origine du projet, Dychollin considérait cette création comme un exercice pour lui, n'étant impliqué qu'au niveau du mixage. Au travers d'un texte qui n'était pas le sien, des enregistrements pour la plupart médiocres et déjà mal traités ou mal trafiqués, Dychollin eut l'audace d'entreprendre le mixage avec ce qu'il avait sous la main. Dychollin fit une version beta pas tout à fait satisfaisante et l'envoya à la créatrice pour qu'elle puisse, ainsi que les autres acteurs, s'en faire un avis. Cet avis était tout de même positif. Dychollin répondit en août à la créatrice pour lui dire qu'il retravaillerait encore un peu le tout à l'envie avant d'envoyer la version finale. Cependant, la bande-annonce fut publiée par la créatrice, en version beta non terminée. L'accueil ne fut pas particulièrement positif et Dychollin ne savait plus comment réagir autrement qu'en se retirant du projet sans un mot, n'ayant ni reçu une réponse de la créatrice à son message en août ni envie d'être condescendant avec elle.

Contenant (Oct. 09 - Mars 10)

Étant donné que l'expression "La qualité du contenant ne fait pas la qualité du contenu" est discutable, Dychollin s'affaira à retoucher la présentation générale des ses créations. Son site passa donc au blog pour une plus grande capacité, plusieurs bannières et graphismes furent refaits ou retouchés et ainsi de suite. On pourra noter aussi la sortie du mono d'Halloween et la suite de Dycho-Noël ainsi que deux épisodes, soit Les Avant-Tu-Riais de la SOCQATOA et Absurdisium 2 qui ont vu sortir chacun un épisode.

Poisson Suprême (Avr. 10 - Mai 10)

À l'occasion du 1er avril 2010, Dychollin décida d'annoncer la sortie de l'épisode 1 partie 1 de Supremum - L'Aube du Chaos. La suite de Supremum s'était fait attendre auprès de quelques fans et la possibilité d'un poisson d'avril en avait fait frémir quelques-uns. Avec raison, puisqu'il s'agissait d'un canular, et plutôt que de sortir ledit épisode, Dychollin sortit un faux épisode d'une vingtaine de minutes incluant seulement 2 scènes de l'épisode prévu, quelques audios inédits et, finalement, l'épisode 5 des Avant-Tu-Riais de la SOCQATOA. L'épisode de la SOCQATOA aura eu de bon retours, mais on ne peut pas en dire autant du poisson d'avril sur l'épisode de Supremum.

Calydon, Prémisses (Juin 10 - Août 10)

Pour le jeu-concours de la saga de l'été 2010, Dychollin souhaita participer en duo, histoire de pouvoir se répartir la tâche. C'est à ce moment qu'il fit plus ample connaissance avec Hikaru Shindo qui souhaitait scénariser une saga pour l'été et qui cherchait donc un réalisateur pour sa saga. La coopération s'avéra un franc succès. La saga "Calydon, Prémisses" arriva dans les temps malgré un départ tardif et trouva le moyen de se loger première dans tous les awards (dont un ex-aequo), ce qui n'était pas une réussite négligeable. Bien vite, Hikaru Shindo se remit à l'écriture d'une suite pour Calydon, "Calydon, Prémisses" n'étant en réalité que l'épisode 0 et 1 de ce qui avait été prévu dans le scénario imaginé par lui pour Calydon.

Supremum, la refonte (Sept. 10 - ...)

Après avoir longuement cogité sur le futur de Supremum - L'Aube du Chaos, Dychollin décida de refaire sa saga à zéro, partant des Chroniques de Nede, avec un rythme différent mais une trame similaire. Pour l'occasion, Dychollin proposa en exclusivité les 2 premiers épisodes de Supremum à SynopsLive, qui diffusa finalement une émission, Le Grand Synops #26, où il fut l'invité. Les retours étaient globalement favorables mais pas sans évoquer, pour ceux qui avaient suivi les Chroniques de Nede, le regret du changement. Pour Dychollin, ce changement était devenu nécessaire, sinon, au rythme où cela allait, la saga n'aurait jamais connu de suite.

Palmarès sagasphérique

Scénariste

Acteur

Réalisateur

Matériel

  • Micro à condensateur USB Samson CO1U avec filtre anti-pop
  • Ordinateur portable LG PC muni d'un Intel Core2 Duo 2GHz et de son micro intégré
  • Casque d'écoute Sony
  • Écouteurs Sony

Logiciels

  • Cool Edit Pro 2.0 : Pour l'enregistrement, le montage, le mixage et parfois le mastering
  • Audacity 1.3.7 et 1.2.6 : Pour quelques mixages particuliers et la conversion de certains fichiers audios
  • Magix Music Studio 12 Deluxe : Pour quelques compositions musicales
  • Celtx : Pour l'écriture, plus récemment
  • OpenOffice.org Writer : Pour l'écriture
  • TheGIMP 2 : Pour les graphismes

Voir aussi

Liens externes