Tarentule Platinome

De NetoWiki.

Tarentule Platinome

Tarentule Platinome, la bannière.

Auteur : Aspic
Pays d'origine : France
Genre : Heroic fantasy
Style : Parodique
Statut : En pause
Date de création : Juillet 2008
Dernier épisode : 1v2 (25 novembre 2011)
Durée : 2h14min
Nombre de bonus : 2
Licence : CC BY-NC-SA
Site web : Tarentule Platinome

Tarentule Platinome est une saga mp3 crée par Aspic. Elle parodie la saga Tarentur, la légende oubliée de Spike et en offre une relecture humoristique et décalée.

Sommaire

Synopsis

Tarentule Platinome est l'histoire d'un paladin du nom de Tarentule. Sa quête principale est d'enquêter sur l'apparition de morts-vivants dans le Village proche de la Tour des Esprits. Il doit également cueillir quelques Fleurs de Peste de niveau 2, ainsi que tuer des morts-vivants de différentes sortes. Il rencontrera Fildenasse, la magicienne, avec qui il formera un groupe afin de progresser plus vite dans la résolution de leur quête commune. Mais bientôt, il fera la connaissance de 'Nécromortisse, le redoutable seigneur du mal.

L'action se déroule dans une Grèce Antique à tendance médiévalo-antico-parodico-fantastico-jeuvidéesque qui n'a d'antique que le nom.

Les Personnages

Épisodes

The Regular Files

Réédition publiée le 25 novembre 2011 sur Netophonix qui rassemble la plupart des fichiers audio publiés avant cette date. Elle s'intitule The Legend of Tarentule Platinome. Un épisode final est en préparation depuis cette date.

First Quests

Reprenant le concept des monos mp3, Aspic dévoile des portions du passé de Tarentule et Fildenas, les deux personnages principaux de la saga.

Ces fichiers sont inclus dans la réédition :

  • La statue de Richard : Où l'on découvre une quête pour aventuriers de niveau 1 (première parution le 2 avril 2009).
  • Le livre de Gérard : Où Tarentule aide Gérard à retrouver son livre perdu. (première parution le 20 décembre 2009).

Les Bonus

Bonus disponibles dans la réédition intitulée The Legend of Tarentule Platinome

  • The Beginning Of The End : Mono publié dans le Calendrier de l'Avent 2008.
  • Tarentule 9-3 Edit (feat. FS-Crew) : Et si Tarentule correspondait parfaitement au cliché qu'on se fait de la banlieue parisienne ?

Bonus disponible dans le pack Bonus de Tarentur, la légende oubliée

  • World of Tarentule : Court mono promotionnel réalisé en collaboration avec Spike.

Carboniporc

Carboniporc est une entreprise fictive de fabrication et de livraison de cochon grillé, créée pour les besoins de Tarentule Platinome. En effet, l'on peut retrouver des publicités pour cette marque dans quelques épisodes de la série. Apparemment, il s'agirait de la seule firme commercialisant le cochon grillé en Grèce Antique.

Une publication difficile

Quelques temps après la première parution des épisodes 1 à 3 en octobre 2008, Spike dénonce dans Tarentule Platinome une parodie irrespectueuse de l'aventure originelle[1] ainsi qu'une volonté de lui nuire[2]. L'absence de communication entre Aspic et Spike fut également un point soulevé lors des discussions houleuses qui eurent lieu sur Netophonix. Le mois de novembre sera marqué par l'annonce de l'arrêt temporaire de Tarentule[3] puis par le retrait des épisodes déjà diffusés[4] suite aux demandes de Spike. Un mono de Noël est néanmoins publié dans le Calendrier de l'Avent.mp3 2008.

Une solution à l'amiable semble cependant émerger au cours du mois de janvier 2009. Aspic reconnaît de nombreux manquement dans sa conduite et annonce la reprise de la série sur des bases plus saines[5]. Une publicité croisée, inspirée de celle pour un célèbre jeu massivement multi-joueurs en ligne, sortira à cette occasion. Le fait que chaque créateur fasse la publicité de l'autre marquera ce changement dans leurs relations. La mise en ligne des nouvelles versions de Tarentule en avril 2009 est le symbole de l'application des leçons tirées des profonds désaccords passés[6]. Le 31 décembre 2009, pour mettre fin au désaccord persistant qui l'oppose à Spike, Aspic retire à nouveau sa saga du web.

En automne 2011, une nouvelle édition intitulée The Legend of Tarentule Platinome est proposée au public.

Acteurs

  • Aspic : Tarentule, Fildenasse, Necromortisse, voix-off et toutes les voix non-créditées
  • Signez : un Soldat de la Garde Athénienne qui devient Narrateur
  • Ink of Sound : le premier narrateur
  • Simontheb : un esclave
  • Locagiraff : un esclave, un vieillard
  • Misterfox : un esclavagiste
  • BTO : le troisième narrateur, voix de la 1ère Pub Carboniporc
  • Celebo Anarion : le flagelleur mental
  • Dychollin : l'Enchanteur René-Charles Saint-François
  • Ark, Aslag, Kaldin, Dehell, Diwan, Latnel, Squill, Trent, XtraDydy : des zombies (figuration)
  • Le Chat Beauté : Scarlatosse, le Chevalier Noir
  • TeruHi : une liche qui fait Meeuuuh, un Marabout, un Russe, un Paysan (pub Carboniporc)
  • Algarys : une villageoise
  • Jay : Scarlatosse, Rap dans le bonus "Tarentule 9-3 Edit"
  • Paxel : une villageoise
  • Ark : un PNJ, un employé du FBI (pub Carboniporc)
  • Piwil : un gars pas encore mort
  • Kalya : Nilwenn, la vendeuse bavarde d'objets magiques
  • Nathlem : un auditeur grognon
  • Voix de Warcraft III : Razgarote, le bras-droit de Nécromortisse

Inspirations

Tarentule Platinome ne s'inspire pas que de Tarentur, la légende oubliée ; sont présents également de nombreux clins d’œil à des jeux vidéo médiévaux-fantastiques (comme World of Warcraft), à des films (parfois de série B), à des webradios (comme SynopsLive) et à d'autres sagas mp3. L'humour utilisé dans la série se base également sur l'usage récurrent d'anachronismes variés et d'incohérences absurdes.

Voir aussi

Notes et références

Les références concernant la diffusion sont issues du forum Netophonix.

  1. Message du 18 novembre 2008. D'autres explications du point de vue de Spikly sont également présentes sur ce topic.
  2. Message du 22 octobre 2008
  3. Message du 7 novembre 2008
  4. Message du 18 novembre 2008
  5. Message du 18 janvier 2009
  6. Message du 2 avril 2009

Liens internes

Lien externe