Taux d'échantillonnage

De NetoWiki.

right Le taux d'échantillonnage est tout simplement le nombre de mesures qui sont faites à chaque seconde pour enregistrer le son en numérique.

Pour des raisons mathématiques (mais le bon sens vous le fera admettre sans peine et sans démonstration mathématique), plus ce taux sera élevé, plus l'enregistrement sera fin et précis. C'est directement lié à la capacité d'enregistrer les aigus. Pour tous les détails, passez aux liens externes.

Le taux d'échantillonnage est normalement exprimé en Kilo Hertz (kHz).

Combiné avec le nombre de valeurs que peut prendre chaque mesure effectuées (qu'on appelle la résolution), le choix du taux d'échantillonnage va directement influencer la qualité de l'enregistrement.

Bien que, en théorie, on puisse choisir son taux de manière arbitraire, des standards se sont dégagés au fil du temps: 32 kHz, 44.1 Khz (et ses multiples et sous-multiples, 11kHz, 22kHz, 88.2 kHz), 48 kHz (et ses multiples 96 kHz, 192 kHz, 384 kHz).

Sommaire

Quel taux choisir ?

Pour le créateur de saga MP3, c'est tout simple : choisissez 44.1 kHz.

C'est le taux du CD Audio, il couvre toutes les fréquences audibles par l'homme, il est reconnu par toutes les cartes son, il est couramment utilisé par les différentes applications de broadcasting. C'est donc le taux qui remplira tous vos besoins et qui sera le plus à même d'être lisible par vos auditeurs quelque soit leur programme ou leur lecteur MP3.

Pourquoi pas les autres taux ?

  • En théorie, on pourrait descendre à 32 kHz puisque les fréquences les plus hautes vont être rabotées lors de la compression MP3. On gagnerait un peu sur l'espace de stockage.

...Cependant, avec l'évolution rapide de la bande passante et les quantités d'espace disque actuellement disponibles sur le moindre ordinateur récent, le gain est dérisoire et ne va pas dans le sens d'une amélioration du son.

  • En théorie, on pourrait choisir 48 kHz. C'est le standard du DVD et du MiniDisc.

...Mais il n'apporte pas grand chose. il est plus gros, il couvre plus de fréquences, mais elles sont inaudibles par l'homme, il n'est pas reconnu par tous les lecteurs. A garder dans un coin de sa tête pour dans quelques années, quand les standards évolueront.

  • En théorie, on pourrait choisir 88.1 ou 96 kHz, voire plus encore.

...Dans l'absolu, oui. Dans la pratique c'est totallement inutile. D'abord il faut du vrai matériel pro pour ça, avec des horloges internes ultra précises. Ensuite, qu'est ce qu'on y gagnerait ? Un espace disque doublé, des logiciels incapables de gérer ce taux, des traitement plus lourds, plus longs, et au final absolument aucune différence audible, surtout après compression en MP3.

Ce n'est pas par hasard que nombre d'ingénieurs du son expérimentés continuent à travailler en 44.1 kHz, ou en 48 si le support est destiné à la vidéo. Ceux là réservent le 88.1 ou le 96 pour leurs clients qui veulent se la pêter mais qui n'ont aucune oreille pour juger de la différence.

Voir aussi

Liens externes