Le Cacao Qui Tue

De NetoWiki

Le Cacao Qui Tue

Le Cacao Qui Tue, la bannière.

Auteur : Hélène & Sébastien
Musique : François Tarot
Pays d'origine : France
Genre : Aventures humoristiques en costume
Style : Pirates et chocolat
Statut : point final !
Date de création : 13 avril 2014
Dernier épisode : 10 (16 Juillet 2014)
Durée : 2h51
Nombre de bonus : essentiellement des vidéos de making-of et autres friandises pour chaque épisode
Licence : CC BY-NC-ND 4.0
Site web : www.lecacaoquitue.fr

Le Cacao Qui Tue est une série audio (et musicale) conçue, écrite et réalisée par Hélène & Sébastien avec la participation active d’un équipage de 100 personnes (comédiens, illustrateurs, ingénieurs du son, musiciens, informaticiens... Etc). Les comédiens ont été enregistrés en studio, avec un bruiteur en direct. La technique du son binaural ("son 3D" pour une écoute au casque) a été utilisée en post-production.


Synopsis

Printemps de l’an de grâce 1680, John B., un pirate prétendument anglais, part à la recherche d’un mystérieux cacao après que sa prisonnière, l’experte en chocolat Philomène Ganache, lui a révélé son existence. Au cours de leurs aventures, ils se confrontent à de nombreux adversaires qui, tous, convoitent également ce cacao pour en percer le secret.

Personnages

  • John B. : Le meilleur pirate de sa génération, ou comme il le dirait lui-même : « ze neumbeurre wouane ». Mais pour être tout à fait honnête, il manie plus volontiers la douille de pâtisserie que la rapière. Sujet de la couronne d’Angleterre, il s’exprime dans sa langue comme une vache Espagnole. Tendance regrettable à pousser la chansonnette, d’où son surnom : « the singing bastard. »
  • Philomene Ganache : Jeune chimiste française, spécialiste en chocolaterie. Elle se rêve piratesse comme une petite fille se rêve princesse. La quête du Cacao Qui Tue lui donnera peut-être l’occasion de le réaliser.
  • Macintosh : Le second de John B. est un Écossais pur jus élevé à la dure. L’eau est son élément, sauf dans le whisky qu’il préfère bien sec. Bref, Mac est un vieux loup de mer comme on en fait plus.
  • Hööst Gueuze de Lambic : Duc d’Ixellesgreczed, amiral en chef de la glorieuse flotte royale Liégeoise, membre d’honneur de l’ordre du cacao royal et des trente-trois maître queux. Fort en gueule.
  • Leopold. Natif du Congo, esclave, non pas rameur mais pédaleur, il est d’une nature conciliante, même si on peut regretter chez lui une tendance à l’insoumission qui pourrait nuire à son parcours professionnel.
  • Pier Kraft : Pirate batave, poète à temps partiel. Comme il se doit, cruel et sans pitié. Se vit pirate comme un dictateur se vit maître du monde. Ennemi juré de John B.
  • Archibalbo : Piratou Brazileou, Archibaldo est bien évidemment né une guitare à la main et les tongs aux pieds. Doux et rieur comme un enfant, il peut à l’occasion user du poignard sans état d’âme. Second de Pier Kraft.
  • Gerard De La Turbule : Directeur défroqué du département de mécanique des fluides à la Sorbonne, se rêve pirate comme un enfant se rêve pompier. Il est le concepteur d’Utotor, une machine révolutionnaire.
  • Glandier : Ingénieur forban de l’Institut Royal d’Electronique Française, Glandier est l’inventeur de nombreuses machines révolutionnaires. La revue Wired a récemment mis en lumière ses travaux, le nommant le père fondateur de la piraterie scientifique.

Personnages secondaires

  • Une Narratrice
  • Bittenbroek : Second de l’amiral Hööst sur le « Cuistax ». Préposé aux communications colombophiles. Cadet de l’école navale de Blankenberge.
  • Miribi : Météorologue renégat de la faculté des sciences de la mer de Marseille, reconverti dans la flibusterie. Mais peut-on raisonnablement se fier à un type à l’accent chantant qui fleure bon le soleil de Provence et les champs de lavande?
  • Le Mainate : Exemplaire unique de gracula ritournelis, réputé pour ses facultés uniques à la composition de mélodies faciles. L’ornithologue mélomane Théobald de Pouilly-Moussu a retranscrit la grande variété de ses chants lors d’un voyage aux Antilles en 1854. La redécouverte de ses travaux au début du 20ème siècle a été une source d’inspiration inépuisable pour les artistes de music-hall qui, sans le savoir, sont inscrits depuis au panthéon de la chanson française… grâce à l’influence d’un petit oiseau disparu du Nouveau Monde ! (Mimi Pinson, Edith Piaf, ou encore Emilie Loizeau, Corneille… etc.)
  • Lord Freeze : Corsaire chouchou de Sa Majesté Charles II d’Angleterre. Un mystère glaçant. A la poursuite de John B.
  • La Gitane : Ex de John B. Femme de poigne, tempérament de feu, mauvaise comme la gale. A la tête d’une bande de gitans.
  • Willie Kicks : Super informateur. Sait tout sur tout, possède des dossiers sur tout et tout le monde, mais ne dira rien sur rien.


Mais aussi, le Roi et la Reine d’Angleterre, Une tortue luth, Malinois, Arbousier, Myosotis, Popop, des Vigies... Etc.

Épisodes

Searchtool-80%.pngSpoilers ! Ce qui suit dévoile des moments clefs de l’intrigue. Ne pas lire si vous ne voulez pas gâcher votre plaisir.


  • Episode 01 « Une Invention diabolique » (13min22s): Tout commence aujourd’hui… !!!
  • Episode 02 « Un pirate sachant chanter » (15min11): Gérard de la Turbule et sa bande de scientifiques flibustiers ont mis au point une machine à tornades. Le pirate Pier Kraft veut s’en emparer. En pleine mer des Antilles, l’équipage belge du « Cuistax » est attaqué par le pirate John B.
  • Episode 03 « Un pirate sachant cuisiner » (14min27): Il semblerait que beaucoup de monde s’intéresse au « cacao qui tue ». En attendant, Pier Kraft est sur les dents, John B. rentre au bercail et les Belges sont à la rue... en pleine mer.
  • Episode 04 « L’honneur d’un roi » (15min51s): Pier Kraft a attaqué les scientifiques pour leur voler UTOTOR, la machine à tornades. Philomène a branché John B. sur le « Cacao Qui Tue ». John B. est bien branché par Philomène, et les Belges sont toujours à la rue.
  • Episode 05 « Objectif Cacao » (17min58s) : John B., poursuivi par le corsaire Lord Freeze, doit fuir au plus vite pour sauver ses chouquettes.
  • Episode 06 « Afrodisia » (20min08s): Tout va mal pour nos amis Belges. John B. s’est finalement décidé à partir à la recherche du « Cacao qui Tue ». Pier Kraft a récupéré Utotor. Philomène n’aime toujours pas le cheval.
  • Episode 07 « Des Caraïbes en Teleraña » (18min48s) : Hööst et son équipage sont retenus prisonniers sur Afrodisia, l’île des esclaves. Sur mer, la confrontation entre John B. et son rival Pier Kraft est imminente.
  • Episode 08 « La vengeance d’une femme » (15min29s): Utotor a semé une sacrée pagaille. John B., Philomène et Macintosh en ont profité pour poursuivre leur quête à bord d’une chaloupe. Direction : Telaraña !
  • Episode 09 « Fièvre dans la jungle » (16min54s) : A Telaraña le port des pirates, nos amis apprennent, grâce à Willie Kicks, où chercher le Cacao Qui Tue. Mais La Gitane, une ancienne maîtresse de John B., compromet leur plan.
  • Episode 10 « Le Cacao révélé » (22min51s): Sur la piste du Cacao Qui Tue, nos héros s’enfoncent dans la jungle vénézuélienne, sans se douter que tous leurs ennemis sont à leur trousse.

Bonus

Sur le site de la série, pour chaque épisode, l’internaute peut admirer les illustrations des personnages et des épisodes, les vidéos de making-of, des photos de l’enregistrement, ainsi que d’autres bonus tels que les partitions des chansons ou le plan de fonctionnement d’UTOTOR, la machine à tornades.

Distribution

  • Philippe Uchan : John B.
  • Toufan Manoutcheri : Philomène Ganache
  • Leslie Clack : Macintosh
  • Philippe Résimont : Hööst
  • Jonathan Manzambi : Léopold
  • Miglen Mirtchev : Pier Kraft
  • Marcelo Campopiano : Archibaldo
  • Ludovic Pinette : Gérard de la Turbule
  • Walter Shnorkell : Glandier
  • Nathalie Homs : La narratrice.

etc.

Equipage complet sur le site !

Historique

Note.png
Style non encyclopédique
Cette page n'est pas écrite dans un style encyclopédique ; vous pouvez nous aider en l'éditant selon les recommandations des pages d'aides. Les pages du NetoWiki appartenant à l'espace encyclopédique doivent être rédigées en adoptant un ton adéquat.

Nous nous sommes lancés dans le Cacao Qui Tue à deux, unis par notre passion commune de la création sonore et de l’écriture. Notre envie initiale était d’imaginer un feuilleton à grand spectacle, loufoque, en ne s’imposant aucune contrainte, sinon d’enregistrer en studio avec un bruiteur et de tester la technique du son binaural. 4 ans plus tard, ils sont environ 100 à avoir participé à la réalisation du Cacao Qui Tue et concrétisé notre projet. A la question, il y aura-t-il une saison deux, John B. nous dit de vous dire : “ièsse, mais bi, père eups, ouane dait, if oui are leuki.”

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Site Facebook Twitter Youtube