Compresser

De NetoWiki.

La compression est un procédé consistant à abaisser progressivement (selon le ratio) le signal dépassant un seuil donné (en db). Cela sert à diminuer la dynamique et permet également l'amplification du volume global de quelques db.

Le seuil (ou threshold) définit la limite au-dessus de laquelle le son commencera à être rabaissé. Plus le ratio sera élevé, plus le son sera abaissé fortement (un ratio de 2:1 abaissera de moitié la courbe dépassant le seuil). L'attaque désigne le temps de réaction du compresseur. Decay Time (ou release) désigne le temps de relâchement de l'effet du compresseur, une fois le signal redescendu en dessous du seuil donné.

Sommaire

Comment l'utiliser

Sur Ardour 2.3 (Linux)

Tout d'abord, il vous faudra obtenir des plugins. Pour cela, téléchargez le paquet ubuntustudio-audio-plugins dans le Gestionnaire de paquets Synaptic (ou dans le terminal, via la commande sudo aptitude install ubuntustudio-audio-plugins).

Une fois cela fait, dans votre logiciel, cliquez sur la piste à compresser, affichez la tranche de mix (Maj+E) et effectuez un clic droit dans l'une des parties vides de celle-ci (au dessus de Muet | Solo par exemple). Ceci fait, cliquez sur "Nouveau Plugin...".

Pour une piste/un bus mono, recherchez l'effet SC1 en tapant son nom dans la recherche (Name contains), puis cliquez sur Ajouter et enfin Insert plugin(s). Pour une piste/un bus stéréo, recherchez l'effet SC2 en tapant son nom dans la recherche (Name contains), puis cliquez sur Ajouter et enfin Insert plugin(s). (Note : Le nombre après "SC" définit le nombre de voies du compresseur. Piste mono : une voie. Piste stéréo : deux voies.)

Vous verrez ensuite l'effet entre { } dans la tranche de mix de votre piste/bus. Pour le paramétrer, double-cliquez dessus. Pour l'activer, cliquez une fois sur "Court-circuiter" de façon à enlever le fond rouge.


Il vous reste maintenant 6 réglages à effectuer sur votre compresseur :

  • Attack time (ms) : Temps de réaction du compresseur après dépassement du seuil.
  • Release time (ms) : Temps de relâche du compresseur.
  • Threshold level (dB) : Seuil
  • Ratio (1:n) : Courbe (puissance) de compression (Ratio 1:1 = pas de compression | Ratio 1:infini = limiteur).
  • Knee radius (dB) : Adoucissement de l'attaque.
  • Makeup gain (dB) : Gain.


Pour un mix fini et normalisé à 0db, il est conseillé de mettre ces réglages pour une compression douce :

  • Attack time : entre 2 et 15ms
  • Release time : entre 80 et 150ms
  • Threshold level : entre -5 et -10dB
  • Ratio : entre 2 et 3
  • Knee radius : entre 3 et 5dB
  • Makeup gain : 0dB

Pour un mix fini et normalisé à 0db, il est conseillé de mettre ces réglages pour une compression forte :

  • Attack time : entre 2 et 5ms
  • Release time : entre 50 et 100ms
  • Threshold level : entre -10 et -20dB
  • Ratio : entre 3 et 5
  • Knee radius : entre 3 et 5dB
  • Makeup gain : 0dB

Sur Audacity 1.3.4 beta (Linux)

Sélectionnez la zone à compresser, puis allez dans Effets > Compresseur. Vous aurez alors 4 paramètres à règler :

  • Seuil
  • Ratio
  • Attaque
  • Decay Time

Pour une compression douce, il est recommandé de mettre :

  • Seuil : entre -5db et -15db
  • Ratio : 2:1
  • Attaque : 5ms
  • Decay Time : 5ms

Pour une compression plus forte, augmentez le ratio et diminuez le seuil.


Attention : La version 1.3.4 beta de Audacity (celle téléchargeable depuis Synaptic sous Linux) comporte beaucoup de bugs, dont certains concernant la compression. Il est donc déconseillé d'utiliser le compresseur sur ce logiciel : vous risqueriez une perturbation du champ stéréo si vous l'utilisez sur le mixage fini. Vous pouvez en revanche compresser des pistes mono sans problème.

Liens externes

Audiofanzine : Le compresseur pour les débutants