Mental Darkness

De NetoWiki
Révision datée du 19 octobre 2008 à 15:30 par Simontheb (discussion | contributions) (Les lois de Killiero)
Note.png
Style non encyclopédique
Cette page n'est pas écrite dans un style encyclopédique ; vous pouvez nous aider en l'éditant selon les recommandations des pages d'aides. Les pages du NetoWiki appartenant à l'espace encyclopédique doivent être rédigées en adoptant un ton adéquat.
Note.png
Ébauche
Cette page est une ébauche qui mériterait de présenter plus d'informations. Vous pouvez l'améliorer en l'éditant. Partager vos connaissances personnelles permet au Netowiki de s'enrichir.

Mental Darkness est un projet de saga MP3 mené par Gerick.

Synopsis

En 2014, Yuki, élève brillant à l'Institut d'Etude Paramatériel de Kyoto est un jeune homme sans problèmes. Jusqu'au jour où il se découvre des facultés paranormales qui lui feront reconsidéré le monde dans lequel il vit. A-t-il le droit d'employer ses pouvoirs ? Dans quel but doit-il les employer ? D'où viennent-ils ? Lui permettront-ils d'en apprendre plus sur la Paramatière, notion du vide introduite par un savant espagnol mort un peu trop jeune ?

Les lois de Killiero

Première loi.

  1. Le vide n'est pas une absence de matière, il s'agit de l'espace occupé par la paramatière, forme physique sans caractère géométrique propre. La paramatière a une masse nulle et un volume nul, on ne peut la quantifier. La paramatière est jugée infinie à l'échelle atomique. On ne peut lui appliquer aucun transfert énergique.

Seconde loi.

  1. La paramatière peut être qualifiée de différentes manières. Stable ou instable. Active ou passive. Simple ou plurielle. Ces trois caractéristiques, aussi appelées Caractéristiques de Killiero sont soumise à la Pulsion qui détermine la manière dont évolue la paramatière.

Troisième loi.

  1. Certaines ondes électro-magnétiques possèdent une existence paramatérielle, nommée Sous-Pulsion, elles forment une coexistence entre la matière et la paramatière. Ce pont est susceptible de générer des positons, des électrons ainsi que des modulations spatiales de faible échelle.

Alejandro Killiero

Né le 26 Juin 1989 à Madrid, Alejandro Killiero dévoilera dès son plus jeune âge son génie mathématique. A l'âge de quinze ans cependant il se découvrira une passion pour la physique subatomique et développera sa première thèse sur l'existence physique du vide à l'âge de vingt ans. Ses travaux sur la paramatière seront rendus publique le 12 Mai 2011, alors qu'il est retrouvé mort des suites d'une chute dans les escaliers de son appartement. Ses amis le considéraient comme sympathique bien que trop intéressé par ses travaux pour avoir une véritable vie sociale. La première école paramatérielle vit le jour le 6 Mai 2013 à Washington D.C. sous le nom d'Institut Killiero.

Polémique

La polémique au sujet des travaux de Killiero naquit dès la publication de sa thèse. Il fallut attendre plus d'un an après la mort du célèbre physicien pour que le monde de la science soit majoritairement convaincu par ses théories. Le 6 Septembre 2012, à Madrid, une manifestation spatiale de la paramatière apparu aux yeux des plus grands scientifiques du monde. Suivant les schéma du génie, les ingénieurs espagnols offrir au monde le premier prototype de la Máquina de Alejandro désormais historique. Une molécule de Protium (Hydrogène 1) mise sous vide et soumise aux sous-impulsions de la machine très gourmande en énergie fut altérée et convertie en proton, l'électron ayant été anihilé par l'apparition d'un positon. Les deux expériences suivantes proposées par les travaux du défunt physicien ne furent cependant pas probantes. Mais les plus fidèles adhérants aux travaux de Killiero considérèrent qu'il s'agissait d'un défaut dut aux ingénieurs et non aux plans en eux-même. Cet échec conforta certains des plus sceptique dans leur position. Quoi qu'il en soit l'expérience du Protium ne connut jamais d'échec.

Liens externes